Installation du nouveau Tep Scan

Publié le

3 grands opérateurs de santé d’Alsace financent l’acquisition d’un Tomographe à émission de positons (Tep Scan) de nouvelle génération, avec grand détecteur numérique: une première en France !

Une technologie de pointe au service des patients du département du Haut-Rhin et des départements limitrophes

Un équipement ultra performant

Le nouveau Tep Scan remplace un ancien appareil qui fonctionnait depuis 2010. Le nouvel appareil d’imagerie médicale a été mis en service le 2 octobre 2018 au sein du plateau technique du service de Médecine nucléaire à l’hôpital Emile MULLER à Mulhouse. Il combine les techniques du scanner et de la tomographie par émission de positons (TEP). Il est utilisé pour diagnostiquer la présence de tumeurs cancéreuses, détecter une récidive de cancer, évaluer l’efficacité des traitements par chimiothérapie ou radiothérapie ou cibler les tissus cancéreux dans la perspective d’un traitement par radiothérapie. Cet examen permet aussi le diagnostic de certaines maladies inflammatoires et infectieuses, et peut être utilisé dans diverses pathologies neurologiques (démences, …).

L’un des rares appareils existant dans le monde

L’appareil est un modèle DISCOVERY MI5 fabriqué aux Etats-Unis par Général Electric Healthcare. Il se caractérise par sa rapidité d’acquisition des images permettant de réduire la durée de l’examen. Surtout, il présente la particularité d’être doté de 5 anneaux de détection pour la partie TEP. Ces capteurs ont un degré de sensibilité de détection des tumeurs très élevé. Il s’agit du premier modèle de ce type installé par Général Electric en France. Il est aussi le second appareil doté de ce niveau de performance installé en Europe et fait partie des rares appareils existant dans le monde (parmi la dizaine d’appareils recensée à travers le monde, on en comptabilise 3 aux Etats-Unis et 1 en Chine).

Une acquisition réalisée dans le cadre d’un partenariat public-privé

L’acquisition et le financement d’un tel équipement, aux performances technologiques élevées, ont été rendus possibles grâce à l’initiative du Groupement de Coopération Sanitaire de Haute-Alsace réunissant le GHR Mulhouse Sud-Alsace, la Fondation de la Maison du Diaconat de Mulhouse et les Hôpitaux Civils de Colmar. Le coût d’acquisition s’élève à plus de 3 millions d’euros incluant la location et la maintenance de l’appareil. C’est donc grâce à ce partenariat public-privé que les patients du département du Haut-Rhin et des départements limitrophes peuvent bénéficier d’une technologie ultra performante.

Des projets innovants

Dès 2019, de nouveaux examens seront proposés, permettant le diagnostic avancé de certaines tumeurs (prostate, tumeurs endocrines). Jusque-là réservés aux centres universitaires et assez difficiles d’accès, ces examens seront proposés pour la première fois au sein d’un établissement non-universitaire grâce au Groupement de Coopération Sanitaire et à son nouveau Tep Scan.