Au GHRMSA, les « docteurs juniors » se préparent à une pratique professionnelle autonome

Publié le

Au GHRMSA, des médecins juniors ont pris leurs fonctions au mois de novembre 2020 sur nomination de la Directrice. Entre l’interne et le médecin confirmé, le médecin junior, qui est déjà thèsé, se prépare progressivement à une pratique professionnelle autonome.

Le statut de médecin junior a été créé dans le cadre de la réforme du 3ème cycle des études médicales. Entré en vigueur, par décret, à la rentrée universitaire 2020-2021, ce nouveau statut concerne les étudiants en médecine, pharmacie et biologie médicale

Le docteur junior exerce des fonctions de prévention, de diagnostic, de soins et, le cas échéant, des actes de biologie médicale, avec pour objectif de parvenir progressivement à une pratique professionnelle autonome. Il suit sa formation sous le régime de l’autonomie et bénéficie de l’encadrement d’un médecin expérimenté.

Les médecins juniors, que nous avons interviewés, exercent au GHRMSA depuis quelques mois. Ils se destinent à devenir urgentistes ou psychiatres. Attachés à leurs racines alsaciennes, ils ont débuté leurs études de médecine dans différents hôpitaux de la région. Ils ont choisi de poursuivre leur carrière au GHRMSA qui présente, à leurs yeux, l’avantage d’offrir une diversité en termes de spécialités et un plateau technique de pointe.

Pour un médecin urgentiste, en particulier, le GHRMSA permet de se spécialiser dans toutes les activités de la médecine d’urgence, que ce soit aux urgences et unité de soins non programmées, au SMUR ou à la régulation médicale au Centre 15. Le GHRMSA offre ainsi un univers professionnel adéquat pour débuter sa carrière en tant que  jeune médecin.

  • Découvrez, en vidéo https://youtu.be/TWfYfiUkoEY le témoignage de trois médecins juniors. Ils nous parlent de leur parcours et leurs projets.